Accueil            Couture            Tricot            Déco            Brico            Cuisine             Tuto           Blogroll         

08/08/2011

Le supplice de l'élastique.

Normalement, faire une ceinture élastique à coulisse, il n'y a rien de plus simple. On coud la coulisse et on passe l’élastique avec une épingle à nourrice à l'intérieur. Easy !
Mais voilà, comme bien souvent, ce sont les choses les plus simples qui deviennent pour moi les plus pénibles. Je vous raconte mon histoire ?
Oui, de toute façon vous n'avez pas le choix, j'y vais.

La scène se passe par un après midi pluvieux, un temps idéal pour faire de la couture puisque de toute façon, on ne peut rien faire dehors.
Mon grand est parti avec son père voir des amis, le plus petit dort paisiblement ( ah ! enfin.). La maison est calme. J'ai fini toute mes corvée (ça fait un peu Laura Ingalls, non?  Je suis une genre de Laura Ingalls des temps moderne !) Lessive, repassage, vaisselle etc...
Je peux me lancer dans ma couture tranquille.
Je m'installe donc dans mon atelier, presque rangé. Aujourd'hui, je veux finir, la jupe taille haute by la Poule. J'ai soigneusement préparé mon biais, je l'ai épinglé sur le haut de ma jupe et je l'ai piqué très proprement. Marges nickels et tout et tout. J'ai cousu mes deux passants pour la ceinture. Il ne me reste plus qu'à passer l'élastique, autant dire que j'ai fini. Je coupe mon élastique, je fixe une épingle à nourrice à son extrémité et je l'enfile dans la coulisse. Et là... c'est le drame... Alors que j'en suis à la moitié de la ceinture, l'épingle s'ouvre. La pointe se pique dans les bords intérieur du biais. Elle est coincée. A l'aveugle, je parviens à la libérer et à la refermée. Cependant, l'autre extrémité de l'élastique que j'avais omis de fixer par une épingle(je sais, c'est très bête) et que je ne surveillais plus, en a profité pour disparaître à l'intérieur de la coulisse. Il va donc falloir tout recommencer. Grrr... Je continue de faire avancer l'épingle pour la faire ressortir et là , je m'aperçoit avec horreur que l'élastique s'est détaché ! Il est donc coincé au milieu de la coulisse avec rien qui dépasse ! S'en suit une après-midi entière à essayer de repêcher le sacripant. Avec l'épingle à nourrice, en l'ouvrant et essayant de le repiquer, ce qui s'avère être une très mauvaise idée puisque je n'ai réussi qu'à coincée de nombreuses fois l'épingle dans le bord intérieur de la coulisse, super stressant et énervant. Avec un crochet à tricoter, avec un fil de fer, avec des ciseaux(vite abandonnés, trop dangereux et trop larges de toute façon) avec une pince etc ...
Finalement c'est avec mes doigts, en faisant glisser à tâtons l’élastique, millimètre par millimètre, que j'ai fini par faire ressortir une extrémité de l’élastique. Je me suis aussitôt empressée de l'attacher fermement.
Et j'ai laissé tout comme ça.
Et ça y est encore, parce que je n'ose plus y toucher.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire